Nouvelles

3 juillet 2018

Améliorations du support SIP dans Ring

Il se peut, lorsque vous appelez un service public ou bien une entreprise qu'une messagerie vocale vous réponde et vous propose plusieurs options.
Pour naviguer dans les différents menus de cette messagerie, vous devez cliquer sur le pavé numérique de votre téléphone afin d'être par la suite redirigé vers le bon service ou la bonne personne.

En tant que client SIP, la plateforme Ring doit être capable d'interagir avec ces menus, et si elle est utilisée du côté du répondant, de pouvoir transférer l'appel vers la bonne personne.

Récemment, nous avons donc amélioré ces fonctionnalités afin de mieux supporter les appels SIP. À partir d'aujourd'hui, lorsque vous utilisez un compte SIP dans Ring, vous pouvez désormais interagir avec les menus des messageries vocales.
Dans le cas où vous utilisez le client GNOME, vous avez juste à appuyer sur les touches numériques de votre clavier. C'est si simple que ça !

De plus, la fonctionnalité de transfert d'appel est maintenant disponible sur le client GNOME, et sera ajoutée dès que possible aux autres clients de Ring.
Dans le cas où vous utilisez un compte SIP et que vous recevez un appel que vous souhaitez transférer à une autre personne, il suffit juste de cliquer sur le bouton transfert puis de choisir une personne, soit de votre liste de contact, soit en entrant directement son numéro.

 

15 juin 2018

L'enregistrement vidéo est maintenant possible sur Ring!

La possibilité d'enregistrer un appel vidéo était une des fonctionnalités les plus demandées. Puisque Ring supporte déjà l'enregistrement des appels audio, avec des paramètres différents, cette fonctionnalité était attendue.

Nous sommes fiers d'annoncer que Ring supporte désormais officiellement l'enregistrement des appels vidéo ! L'enregistreur vidéo de Ring sauvegarde ce que vous voyez dans l'interface graphique utilisateur: le visage de votre correspondant, tout en montrant un aperçu de la vidéo dans le bas du coin droit.

Un journaliste ou un employeur peut donc maintenant enregistrer une entrevue pour une révision ou un archivage futur. Un utilisateur peut enregistrer un appel avec un proche. Les vloggeurs et youtubers peuvent s'enregistrer tout en maintenant la spontanéité de leurs réactions en temps réel et sans effort. Bref, l'enregistrement vidéo permet aux utilisateurs d'accomplir leur travail ou leur passe-temps sans devoir être dépendant d'un service centralisé.

Du côté technique, l'enregistrement vidéo a été implémenté de manière à ce que l'utilisateur puisse savoir exactement ce qui est en train d'être enregistré sans qu'il ait à se préoccuper de ce qui se passe. L'arrivée de l'enregistrement vidéo amène des améliorations de l'enregistrement audio, surtout au niveau de la compression. Ring encode maintenant l'audio avec le codec Opus, plutôt que de sauvegarder l'audio brut. Ceci signifie que l'appel audio occupera moins d'espace de stockage. Pour la vidéo, Ring utilise la compression VP8. Les appels audio sont sauvegardés en fichiers Ogg (.ogg) et les appels vidéos sont sauvegardés en fichiers Matroska (.mkv). Toutes les technologies mentionnées précédemment sont libres et ouvertes, tout en étant libres de droits et sans brevet. D'autant plus, ces formats sont largement supportés et sont compatibles avec vos lecteurs multimédias préférés.

Maintenant que l'enregistrement des appels vidéo est implémenté, Ring se rapproche de l'obtention d'un système de messagerie vocale. Plusieurs options de personnalisation sont à venir. Pour l'instant, l'enregistrement vidéo est seulement disponible sur GNU/Linux, notre équipe travaille pour le rendre disponible sur d'autres plateformes. Sur GNU/Linux, l'enregistrement est très facile à utiliser. Tout ce qu'il y a à faire est de cliquer sur le cercle rouge d'enregistrement pour débuter l'enregistrement et de recliquer pour l'arrêter.

 

6 juin 2018

Lancement de notre instance GitLab!

Ring est une plateforme de communication universelle et libre dont le développement repose essentiellement sur les membres de sa communauté. De ce fait, le processus de contribution doit être aussi facile que possible.

Jusqu'à lors, nous utilisions Tuleap comme outil de collaboration, mais cette plateforme était peu accessible pour les nouveaux contributeurs. Le bug tracker et le wiki étaient difficiles à trouver, en particulier pour ceux qui sont nouveaux dans le projet. C'est donc pour ces différentes raisons que nous avons décidé de lancer la nouvelle plateforme de collaboration de Ring : https://git.ring.cx. Plus intuitive que Tuleap, cette plateforme possède deux avantages majeurs :

Tout d'abord, GitLab permet de réduire la barrière à l'entrée, notamment pour ceux qui rejoignent la communauté pour la première fois.

Peu importe que vous soyez un contributeur actif, occasionnel, ponctuel ou juste un observateur, vous pouvez dorénavant collaborer sans avoir besoin de vous inscrire, contrairement à Tuleap auparavant. Deuxièmement, GitLab est une plateforme intégrée : vous pouvez vous connecter en utilisant votre compte GitLab ou GitHub déjà existant, sans avoir besoin de vous inscrire de nouveau. Pour ceux qui le souhaitent, il y a toujours la possibilité de vous enregistrer sur https://git.ring.cx. De plus, pour nous assurer que tout le monde a accès aux dépôts Git et aux anciens tickets, nous avons migré les données de Tuleap vers GitLab. En ce qui concerne le wiki, il est maintenant accessible sur la page de Ring à l'adresse suivante : https://git.ring.cx/savoirfairelinux/ring-project/wikis/home. Notez aussi que Gerrit est toujours utilisé pour la gestion des correctifs et la révision du code (voir le tutoriel Gerrit).

Pour résumer, nous avons facilité la façon dont vous pouvez contribuer à Ring et nous vous invitons à nous rejoindre. Pour contribuer à Ring, vous pouvez :

  • maintenir le paquet pour votre distribution;
  • relever des problèmes de design et d'ergonomie;
  • améliorer la documentation;
  • partir à la recherche de bug;
  • encourager l'utilisation de Ring ; ou
  • traduire l'interface

Toutes ces tâches peuvent être réalisées sur GitLab. De même, vous pouvez regarder les tâches sur GitLab marquées comme "good first bug" ou "help wanted".

Nous remercions tous les membres de la communauté et pensons que c'est grâce à leur soutien que nous en sommes arrivés si loin aujourd'hui.

19 avril 2018

Amélioration de la messagerie sur Android

Au cours des derniers mois, nous nous sommes principalement concentrés sur de nouvelles fonctionnalités majeures pour Ring telles que le transfert de fichiers, les push notifications et le support iOS. De plus, nous avons également corrigé plusieurs éléments d'ordre cosmétique afin de rendre l'utilisation de Ring la plus agréable possible pour les utilisateurs.

Permettant des communications directes ou asynchrones entre utilisateurs, la messagerie texte est le principal canal de communication pour de nombreuses personnes. Récemment, nous avons remarqué que l'expérience utilisateur de la messagerie de Ring ne répondait pas entièrement aux attentes des utilisateurs. De ce fait, il a été décidé d'apporter plusieurs améliorations à l'écran de conversation, comme l'ajout des emojis mais aussi l'envoi et l'affichage automatique d'images, le tout pour que Ring devienne le plus agréable possible à utiliser.

Envoi et réception d'images

L'envoi d'images est rendu possible grâce à la fonction de transfert de fichiers, ajouté récemment. Aujourd'hui, la majorité des utilisateurs est susceptible d'utiliser le transfert de fichiers pour échanger essentiellement des images. De ce fait, nous avons réalisé de nombreux efforts afin que les échanges d'images et de photos soient les plus faciles possible. Ces efforts concernent notamment les images de petites tailles (moins de 20Mb), provenant des contacts de l'utilisateur : ces images seront dorénavant acceptées, téléchargées et affichées automatiquement à l'utilisateur. De plus, en appuyant sur une image reçue dans l'écran de conversation, celle-ci s'ouvre automatiquement, accompagnée par une animation, et s'affiche ainsi en plein écran.

Affichage des Emojis

Les messages textes bruts sont souvent ternes à cause de leur manque de contexte et d'émotions. De nos jours, de nombreux utilisateurs ont tendance à ajouter des emojis dans leurs messages afin de donner plus de sens et être donc mieux compris. Parfois, il arrive même que des messages soient uniquement composés d'émojis et suivi d'aucun texte ou d'images. Dans de tels cas, l'écran de conversation de Ring affiche désormais les messages comportant uniquement emojis sans aucun fond afin de mieux les différencier et d'avoir un impact plus fort.

10 avril 2018

Transfert sécurisé de fichiers : maintenant disponible dans Ring

Récemment, une fonctionnalité de transfert sécurisé de fichiers a été ajouté pour les versions de Ring sur Linux (GNOME), macOS, Android et iOS. Dès maintenant, des fichiers de toute taille peuvent être transférés au travers de Ring! Une attention particulière a été apportée pour les transferts d’images inférieures à 20Mb : ces images sont acceptées automatiquement et affichées directement à l’utilisateur dans le chat.

Les transferts de fichiers sécurisés de pairs à pairs n’ont jamais été si faciles!

À noter, sur iOS, tous les fichiers reçus et acceptés sont sauvegardés dans le dossier de l’application et peuvent être accessibles par Xcode ou d’autres applications tierces. Pour un accès plus facile, il est possible de copier les fichiers reçus vers les applications Photos ou Fichiers. De plus, il est également possible de partager, directement depuis l’application Ring, les fichiers sur les réseaux sociaux.

Concernant l’envoi de fichiers, 2 choix s’offrent à l’utilisateur : sélectionner un fichier existant ou bien, prendre une photo et l’envoyer directement à travers Ring. Concernant la version iOS de Ring, certaines images peuvent être au format HEIC/HEIF qui est uniquement supporté par les appareils Apple récents, cependant elles seront converties au format PNG lors du transfert. Pour la version Android, tout comme les versions Linux (GNOME) ou macOS, les fonctionnalités sont similaires, mais offrent un sytème d’accès aux fichiers plus flexible.

5 avril 2018

Les push notifications dans le logiciel de communication Ring

Les push notifications dans le logiciel de communication Ring

Essentielles aux applications de messagerie, de courriels ou tout autre type de communication, les push notifications sont maintenant disponibles pour Ring dans ses versions Android et iOS. Retour sur l'ajout de cette nouvelle fonctionnalité permettant d'informer l'utilisateur de nouveaux messages ou appels lorsque son téléphone intelligent est en veille.

Qu'est ce qu'une push notification ?

Lorsqu'un téléphone intelligent est en veille, il arrive parfois de recevoir des notifications provenant de certaines applications. C'est notamment le cas lorsqu'un nouveau message ou courriel est reçu. Cette notification, provenant d'un serveur externe, permet de sortir l'appareil de sa veille et est appelée push notification. L'ajout des push notifications pour Ring donne ainsi la possibilité à l'utilisateur d'être averti d'un nouveau message, d'un nouvel appel ou d'une demande d'ajout de contact même lorsque l'application n'est pas lancée.





 

Pourquoi est-ce un défi d'ajouter les push notifications dans la plateforme de communication Ring ?

Des plateformes comme iOS refusent d'avoir une application lancée en tâche de fond. Il en est de même pour Android qui possède des limitations similaires (avec Doze), du moins pour les applications publiées sur le PlayStore. Or, étant donné que Ring est entièrement distribué et base son fonctionnement sur la technologie OpenDHT, il est nécessaire d'avoir en continu un nœud à l'écoute du réseau, sans quoi l'utilisateur ne pourra pas être averti de nouveaux messages ou appels.

Pour ce faire, l'appareil de l'utilisateur demande à un autre nœud DHT, un proxyDHT, de lui envoyer des push notifications. À l'écoute de ces push notifications en provenance du nœud proxy, un daemon, partie autonome de Ring en place sur le téléphone de l'utilisateur, se démarre automatiquement au moment de l'arrivée d'un nouvel appel ou message, récupère les informations sur le réseau DHT, les déchiffrent et sort le téléphone de son état de veille pour prévenir l'utilisateur

Comment fonctionnent les push notifications pour Ring ?

Lorsque l'application Ring est lancée par un utilisateur, un nœud DHT est automatiquement créé. Grâce à ce nouveau nœud et à ses échanges avec les autres nœuds DHT du réseau de Ring, l'application peut fonctionner de manière distribuée sans aucun serveur central.

Cependant, d'un point de vue technique, le système de push notification doit quant à lui être centralisé contrairement à OpenDHT. En effet, les push notifications doivent passer par le push provider, un service possédé soit par Google (généralement FCM) pour Android, soit par Apple (APN) pour iOS. Également primordiale, la push gateway est un second service qui se charge de créer la notification et de la fournir au FCM ou à APN. Possédant des informations nécessaires à l'authentification (un mot de passe ou un certificat) auprès du push provider, la push gateway doit être aussi centralisée.

Logo Open DHTAujourd'hui hébergée par Savoir-faire Linux sur un serveur GoRush, la push gateway est accessible depuis n'importe quel nœud du réseau OpenDHT. À noter que la push gateway peut être hébergée sur un autre serveur, mais nécessite dans ce cas, la recompilation de l'application Android ou iOS avec le bon certificat.

Il est important de rappeler que le respect de la vie privée est au cœur du projet Ring, et que de ce fait, aucune information sensible des utilisateurs ne doit transiter à travers les push notifications. Aussi, puisque le push server et la push gateway ont accès à des metadatas potentiellement sensibles (adresse IP du receveur, ID du téléphone, nombre d'événements), et aussi à cause du besoin d'avoir un service central pour les faire fonctionner, les push notifications doivent toujours être optionnelles.

Plus de détails sur la façon dont les push notifications fonctionnent

Depuis la fin de l'année 2017, OpenDHT a la possibilité de demander à un autre nœud d'écouter le réseau distribué à sa place et de lui envoyer des données à déchiffrer. Cette fonctionnalité permet ainsi de basculer la synchronisation d'un nœud précis du réseau vers le nœud proxy et ainsi de réduire drastiquement la consommation des données mobiles. Le nœud de l'utilisateur n'est plus synchronisé avec le reste du réseau, mais est seulement en lien avec le nœud proxy. Le retour d'informations entre le nœud et le proxy peut se faire soit de manière directe, avec une simple connexion HTTP/TCP, soit grâce aux push notifications. Si l'utilisateur choisi de passer par les push notifications, le proxy enverra alors les notifications ainsi que les informations d'authentification auprès du push provider via la push gateway hébergée par Savoir-faire Linux.

Pour conclure

Les push notifications, à travers le proxy DHT, permettent dès lors aux utilisateurs de Ring de recevoir des appels et messages à n'importe quel moment, même si leur téléphone est en veille tout en réduisant l'utilisation des données mobiles et de la batterie.

18 novembre 2017

Le logiciel de communication Ring fait son apparition sur Android TV

Ring continue de surprendre ! Il est désormais offert sur les télévisions intelligentes et box sous Android TV. Ring devient ainsi le seul logiciel de communication disponible sur le Google Play Store Android TV, depuis l’arrêt du support et de la version TV  de Skype en juin 2016. Cette offre est une déclinaison de l’application Ring, déjà disponible sur différents dispositifs tels que mobiles, tablettes, Mac et PC.

En savoir plus

19 septembre 2017

Changements récents sur les clients Ring

Celle-ci est une liste des recents changements apportés sur Ring depuis la sortie de la version 1.0 :

Client UWP:
1. Correctifs :
- Audio des appels SIP corrigé.
- Correction de l'enregistrement des noms.
2. Améliorations:
- Création des comptes SIP et de la gestion des contacts
- Amélioration de l'interface des appels vidéo.

Client Win32
1. Correctifs :
- DLL manquante (nécessite la réinstallation de Ring depuis le site web).
- Correction de l'UI et du comportement SIP (pas de messagerie en dehors des appels)
- Autres corrections
    - La fermeture de l'assistant lors de la création d'un compte ne cause plus de crash de l'application
    - Cliquer sur des contacts utilisant un ancien modèle ne cause plus de crash de l'application
2. Améliorations :
- Améliorations générales de l'interface :
    - Correction du menu contextuel des contacts
    - Multiples ajustement des tailles et ratios.
- Code cleaning and refactorisation.

Client GNU/Linux
1. Correctifs:
- Ajout des contacts selon les bons modèles
- Correction de l'affichage des smart Infos lors d'un appel
- Corretion d'un crash lorsque la ContactMethod est nulle
2. Améliorations:
- Amélioration de l'affichage des avatars (rond, palette de couleurs commune aux plateformes desktop)
- Amélioration de l'affichage des demandes de contacts
- Amélioration de l'affichage des timestamps des messages
- Affichage des images et vidéos youtube dans la fenêtre de conversation
- Les messages affichés sont groupés par date de réception
3. Autres changements:
- Suppression du label de catégorie d'un contact sur la fenêtre de vidéo conférence
- Suppression de la possibilité de réaliser un drag-and-drop sur la fenêtre de conversation
- Ajout d'un bouton pour désativer l'affichage des images dans la fenêtre de conversation par défaut.

Client macOS
- Suppression d'informations redondantes dans la smartlist et la fenêtre de chat. (Si un contact choisi comme nom la même chose que son nom blockchain, nous n'affichons pas les 2)
- Suppression du panneau d'ajout de contact qui permettait de changer son nom et de l'ajouter dans le carnet d'adresse. Cela est fait pour simplifier l'ajout de contact (1 seul clic) et pour éviter des problèmes d'affichages quand un contact est à la fois dans le carnet d'adresse Apple et dans Ring
- Ajout d'un avatar par défaut fait d'une lettre blanche dans un rond de couleur (idem autres clients)
- Autres changements cosmétiques
- Plusieurs mises à jours de traductions automatiques

Changements dans le daemon Ring
1. Ajout des tests suivants:
  ⁃ Fonctionnels: SIP
  ⁃ Tests unitaires: de nombreuses classes simples
Il s'agit d'une contribution GSoC 2017 par Olivier Grégoire, accessible par la commande /make check/ (pour plus de détails, consulter le répertoire test/)
1.1 RingAccount: l'archive peut maintenant être sauvegardée en texte simple (non chiffrée) sans mot de passe. Dans ce cas, l'archive est juste un fichier json compressé avec gzip.

2. Correctifs:
  ⁃ Android: restbed crash
  ⁃ DHT:
    ⁃ Empêcher la connexion DHT sur un compte désactivé
    ⁃ Éviter un basculement de l'état de la connexion DHT
  ⁃ Amélioration des paramètres vp8 pour des meilleures performances en live
  ⁃ Correction du code de vérification du certificat RingAccount pour être conforme avec gnults >= 3.4.11

3. Build/code
  ⁃ Nombreuses refactorisations du code (nettoyage/maintenance)
  ⁃ Nombreuses corrections des builds sur les plateformes dédiées
  ⁃ Création de logs moins bavards

4. Contributions (Ajouts/Suppressions)
  ⁃ restbed/asio 4.6
  ⁃ opendht (Dernière version)
  ⁃ x264 (Dernière version)
  ⁃ vpx 1.6.1
  ⁃ ffmpeg 3.3.3g
  ⁃ Boost 1.64
  ⁃ (UWP) gnutls 3.4.17
  ⁃ (UWP) pjproject 2.5.5
  ⁃ libav supprimée (ffmpeg est maintenant utilisé partout)

21 juillet 2017

Sortie de Ring 1.0 « Liberté, Égalité, Fraternité »

Savoir-faire Linux est fier d'annoncer la sortie officielle de Ring 1.0 « Liberté, Égalité, Fraternité » - la plateforme de communication universelle et libre qui respecte les libertés et la vie privée de ses utilisateurs.

Ring est un système distribué et indépendant d'une infrastructure centralisée. Tout utilisateur Ring est connecté à ses pairs sur un réseau distribué.

Vous pouvez utiliser Ring pour envoyer des messages texte, ainsi que pour passer des appels audio et vidéo de façon plus confidentielle, sécurisée et fiable.
 

Fonctionnalités et caractéristiques principales :

> Communication Audio/Vidéo HD et Clavardage chiffrée  (ICE, SIP, TLS)
> Capacité d’associer  plusieurs périphériques à un même compte Ring
> Partage d’écran et support des conférences (Win32, GNU/Linux)
> Support  de la blockchain Ethereum comme annuaire public et distribué
> Plateforme distribuée de communication (OpenDHT)
> Support des systèmes GNU/Linux, Windows UWP (Windows 10 et Surface), Win32 (Windows 7, 8 et 8.1), macOS (10.10+) et Android (4.0+).
> Publié sous license GPLv3+

Liens importants

> Télécharger Ring
> Contribuer à Ring
> Documentation technique

20 décembre 2016

Ring sur UWP : genèse d’un défi technique

La version beta 2 de Ring est maintenant disponible sur la plateforme universelle Windows (Universal Windows Platform, UWP). Il s’agit non seulement d’un nouveau jalon pour Ring, récemment devenu un projet GNU, mais aussi d’une prouesse technique de la part de notre équipe de développeurs.

En savoir plus

Pages