Découvrir Ring

Ring est un logiciel libre pour communiquer de multiples façons entre ses utilisateurs.

Pour quoi?

  • Un téléphone: un outil simple pour contacter, voir et échanger ;

  • Une station de conférence: joignez facilement vos appels entre eux pour créer des conversations à plusieurs participants ;

  • Un outil de partage multimédia: Ring fonctionne avec une multitude de caméras reconnues par votre système et affiche un fichier image ou vidéo en temps réel. Il sélectionne les sources et sorties audio à utiliser et s'appuie sur des codecs audio et vidéo de grande qualité ;

  • Un messager: envoyez vos textes pendant vos appels ou en dehors (tant que votre correspondant est connecté) ;

  • Une composant élémentaire de votre projet IoT: ré-utiliser la technologie de communication universelle de Ring avec sa bibliothèque portable dans votre système.

Par qui?

Créé et développé par une petite équipe chez Savoir-faire Linux et une communauté croissante de contributeurs à travers le monde.

Ring est l'évolution de SFLPhone lorsque ce dernier a reçu la technologie DHT en 2014. Depuis, Ring croît en caractéristiques et en utilisateurs.

Au-delà du code, Ring se veut un moteur de recherche et de développement en mettant en place des partenariats avec des universités locales aux bureaux de Montréal au Québec.

Par l'aide du Google Summer of Code ou des étudiants cherchant un stage, Ring participe à améliorer les technologies qui font l'Internet.

Comment?

Ring a plusieurs buts qu'il utilise comme guides pour son développement:

  • Rendre simple l'utilisation de technologies complexes: tout le monde doit pouvoir utiliser les technologies modernes de communication sans pour autant être/devenir expert en la matière. Ring s'occupe de rendre intelligible et accessible ces technologies, mais tout en gardant la possibilité aux plus experts de pouvoir l'ajuster à leurs besoins. Pour cela une configuration clé-en-main déjà utilisable séduira l'utilisateur pressé, les multiples comptes et possibilités de configurations satisferont le «geek» ;

  • Rester libre: Ring est fier d'être un, et de n'utiliser que, des programmes libres et/ou à sources ouvertes (comme la licence GPLv3 pour tout le code Ring). Ce principe fondateur permet d'attirer à la contribution le maximum de personnes de tout horizon, de rendre vérifiable tout le code exécuté et par conséquent d'avoir un modèle sain de développement communautaire. Ring n'ira pas vers des technologies brevetées qui entraveraient les libertés des utilisateurs et des contributeurs ;

  • Proposer des moyens de protéger la vie privée et les informations personnelles: la liberté et la sécurité viennent avec la protection de la vie privée. Ring propose une identité numérique, avec les comptes "Ring" et leurs "RingID", qui ne vous demandent pas de mettre votre identité personnelle sur le réseau si vous ne le souhaitez pas. Vos communications seront toutes chiffrées sans exception avec les techniques actuelles les plus avancés (voir notre page dédié à la sécurité). Ring stocke vos secrets (clés privés pour le chiffrage et l'identité) uniquement sur la machine qui l'exécute, qui vous appartient. Ring est basé sur un DHT, technologie de réseaux distribués, lui permettant de ne pas utiliser de serveurs qui vous rendraient dépendant de quelqu'un et faciliterait la surveillance de masse ;

  • Utilisation des standards de l'industrie: l'utilisation de protocoles (SIP, DHT Kademlia, TLS, etc), de méthodes (intégration continue, revue de code, etc), de langages portables (C/C++11) ayant tous fait leurs preuves et reconnus par les experts du domaine permettent à Ring de maintenir un développement à long terme et répondre aux besoins autant des professionnels qu'à ceux des particuliers ;

  • Respect des interfaces du système: comme pour les standards, Ring cherche à être proche des règles établies par le système sur lequel il s'exécute. Ring n'utilise pas une unique interface enfermant l'utilisateur dans une pensé tout aussi unique. À chaque système un client unique et Ring supporte beaucoup de systèmes: GNU/Linux (Debian/Ubuntu, Fedora, Arch, etc), Windows, Mac OSX, Android et bientôt iOS. Les concepts et l'utilisation restent très semblables, mais le choix de l'utilisateur d'aller vers un système préféré est respecté ;

  • La connectivité d'abord: le but d'un logiciel de communication est de ... communiquer! Ring utilise des protocoles comme ICE, STUN/TURN, UPnP et NAT-PMP pour permette de joindre votre correspondant même dans des cas difficiles comme derrière de multiples pare-feu et NAT.

  • Améliorer la technologie et la connaissance: l'équipe Ring de Savoir-faire Linux est active au développement des techniques comme la réunion du monde SIP et DHT. Ring fait participer les universités locales et s'inscrit dans des programmes de soutien au développement libre.